club manga !

club manga !

Takeshi Obata

takeshi-obata.jpg

 

Takeshi Obata est né le 11 février 1969 à Niigata, au centre du japon. Il commença a l’âge de 16 ans dans le monde du dessin avec sa première œuvre nommée 500 kounen no shinwa, qui signifie littéralement mythologie a 500 années lumières. Cette œuvre fût récompensée d’un prix l’année même de sa parution en 1989 : il remporta le second prix Osamu Tezuka, qui laissa prévoir le reste de sa brillante carrière.

En effet le prix Osamu Tezuka est le prix le plus important pour les mangaka, il équivaut au prix Nobel en littérature. Après cela, il fut encadré par Makoto Niwano, un mangaka travaillant sur les histoires humoristiques et sportives, avant de débuter sa toute première série a succès toujours en 1989 : Cyborg ji chan G sous le pseudonyme de Shigeru Hijigata.

 

A son tour, il prit des élèves :

Nobuhiro Watsuki, un célèbre mangaka désormais, auteur de la série a succès : kenshin le vagabond, Nobuhiro est lui même le maître de Eiichiro Oda, l'auteur de One piece.

Kentaro Yabuki, auteur de Black Cat, série ayant reçu, elle aussi, un grand succès.

Et Yusuke Murata, l’auteur du célèbre Eyeshield21.

 

Il ne s’arrêta bien évidemment pas là, il créa sa première série a être adaptée en anime : Sakon le ventriloque, relatant l’épopée d’un jeune marionnettiste nommé Sakon, qui change relativement de personnalité lorsqu’il manie sa marionnette et qui, avec cette étrange particularité, s’amuse a résoudre les différents crimes qui croisent son chemin. Il enchaîna la même année sur Hikaru no Go en tant que dessinateur, le scénario revenant a Yumi Hotta, ce manga racontant l’histoire d’un jeune garçon plongeant dans le monde du go (un antique jeu japonais) est son premier véritable succès, le faisant connaître par la suite. L’œuvre fut récompensé d’une adaptation anime ainsi que deux prix (45e prix shogakukan et 7e prix culturel Osamu Tezuka) avec pour appréciation de « meilleur espoir Tezuka ».

 

En 2003, il fit seul Hajime, qui fut un réel échec. A l’opposé, il commença avec Tsugumi Ohba Death Note, qui eut un succès mondial ! Contant l’histoire de Light Yagami, un jeune lycéen, qui trouve sur son chemin le cahier du dieu de la mort qui change alors radicalement sa vie. En effet, ce cahier permet à quiconque le détient de décider de vie et de mort sur les personnes ayant le véritable nom et le visage connu. Light Yagami va s’en servir pour se débarrasser de tout les criminels et lavé le monde de ses péchés.

 

En 2008, en compagnie de Masanori Morita, il fit le one shot Hello Baby, l'histoire tragique d'un jeune yakuza, qui par amour pour sa compagne a échoué à la mission qu'on lui avait confié. Un autre one shot : urooboe uroboros sorti la même année, en collaboration avec Nishio Ishin, cette fois-ci l’histoire se passe dans un lycée, une jeune fille veut aider sa sœur a sortir avec le garçon que cette dernière aime, par la force. C’est aussi cette année la que Bakuman, une nouvelle série avec Tsugumi Obha (Death Note), débute, relatant le parcours mouvementé de deux passionnés du manga pour devenir mangaka. Le manga fut récompensé du prix du meilleur shonen.

 

En 2009, il fut le character designer du jeu Castlevania Judgment, un jeu de combat.

 

Enfin, cette année la, il adapta le roman All You Need Is Kill en manga. Un light novel de science fiction, qui fut adapté en film par la suite : vous le connaissez tous je pense, il s’agit de edge of tomorrow

 

Il a donc eu 4 prix, 5 manga a succès, a formé 3 mangaka a succès dont un a formé l'un des mieux payés au monde  et a participé à l’adaptions d'un roman sous ses différentes formes (roman, manga, film)! 



21/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres